LA ROCHELLE

Cathédrale Saint Louis

Grand-Orgue

Vaste édifice (85 m de long sur 11 m de large) de style classique dont les travaux commencèrent en 1742 pour s'achever en 1857. Plan en croix latine de l'architecte Jacques V Gabriel. Nef centrale voûtée en berceau, collatéraux à chapelles voûtés en arêtes. Choeur à déambulatoire. Chapelle axiale à coupole peinte dédiée à la Vierge Marie. Vitraux du 19ème siècle. Edifice classé Monument Historique depuis le 30 octobre 1906.

Photo : A.D.OR.A./P.B.

Historique

Le 30 juillet 1836, un orgue de John Abbey posé sur la tribune actuelle est inauguré.

En 1866, l'orgue Abbey est vendu à la paroisse de St Hilaire le Grand de Poitiers sans le buffet.

Le 1er juin 1867, l'orgue construit par la maison Merklin est reçu, inauguration le 8 juin suivant par Isidore Macias. Le buffet est changé par l'actuel le 1er juillet 1869.

Entre 1890 et 1948, Louis Debierre et successeurs entretien régulièrement l'instrument.

En 1953, relevage par Patissou, ancien ouvrier de Debierre.

Le 15 octobre 1983, la partie instrumentale est classée Monument Historique.

Entre 1970 et 1985, entretien non régulier par P. Vinel et Joliet de La Rochelle.

Entre 1991 et 1995, Bernard Raupp restaure l'orgue arrivé à bout de souffle.

En 2004, Jean Pascal Villard effectue une réfection de l'alimentation en air de l'instrument et le réharmonise.

Composition

Tribune en bois supportée par 4 colonnes monumentales cannelées à chapiteaux ioniques (1835). Buffet en chêne de style Second Empire (1868-1869) comprenant un positif de dos postiche à 3 tourelles de 5 tuyaux et deux plates faces de 7 tuyaux (les tourelles latérales sont surmontées d'angelots musiciens, celle du centre porte une croix), et d'un grand corps de 8,20 m d'envergure, à soubassement (2,65m de hauteur) rectangulaire à panneaux moulurés et ornés de couronnes de végétaux placés deux à deux sous chaque plate face. Les 59 tuyaux en montre sont répartis en 4 tourelles et 5 plates faces. La grande plate face centrale en plein cintre comprend 11 tuyaux et elle est sommée d'un fronton coupé orné de trois anges musiciens. Les tourelles centrales sont surmontées des statues de Sainte Cécile et du Roi David. La hauteur totale du buffet est de 5,60 m et la profondeur de 3,12 m (3,52 m à l'étage). Console en fenêtre comprenant 3 claviers manuels de 56 notes et un pédalier 27 notes. 30 bâtons de registres de section ronde à porcelaines colorées disposés en gradins de chaque côté du bloc claviers. Pédale de combinaisons en fer au-dessus du pédalier. Transmissions mécaniques avec assistance Barker au GO. 6 sommiers en chêne à gravures et registres. 1799 tuyaux. Tempérament égal.

I/ POSITIF INTERIEUR II/ GRAND-ORGUE III/ RECIT EXPRESSIF PEDALE

Bourdon 8
Flûte 8
Salicional 8
Flûte harmonique 4
Doublette 2
Clarinette 8

Montre 16
Bourdon 16
Montre 8
Bourdon 8
Flûte harmonique 8
Prestant 4
Fourniture IV-V
Bombarde 16
Trompette harmonique 8
Clairon harmonique 4

Flûte traversière 8
Viole de Gambe 8
Voix Céleste 8
Flûte d'écho 4
Flageolet 2
Trompette harmonique 8
Basson Hautbois 8
Voix Humaine 8

Contrebasse 16
Octave basse 8
Violoncelle 8
Bombarde 16
Trompette 8

Combinaisons : Tirasses I, II et III - Accouplements I/II, III/II - Appel Machine GO - Appels jeux de combinaisons I, II, III et Pédale - Trémolo - Expression Récit par pédale à bascule

Titulaires : Didier LEDOUX et Philippe GARREAU