Gaston MAILLE

Nicolas Gaston MAILLE est né à Bordeaux le 24 mai 1855.
Elève de Georges Wenner et contremaître de la manufacture de grandes orgues, Maille reprend l'affaire de son maître en août 1882.
En 1925, Marcel Brun et Binetti, élèves de Maille prennent la succession et partent s'installer à Poitiers (26, rue Gambetta). Robert Boisseau fera ses classes chez les deux facteurs.
Gaston Maille meurt à Bordeaux le 14 septembre 1926.

 

LES TRAVAUX DE GASTON MAILLE :

1880 :
BERGERAC Notre-Dame (transfert de l'orgue Cavaillé-Coll des Carmes de Bordeaux)
BORDEAUX St-Louis (mécanique pour le compte de Wenner)
1881 :
CIBOURE St-Vincent (construction)
LIBOURNE St-Jean-Baptiste (réparation et entretien)
1882 :
LESPARRE-MEDOC Notre-Dame (remontage de l'orgue Wenner)
1883 :
BORDEAUX Temple du Hâ (construction)
BIDART Notre-Dame (restauration)
PUJOLS-SUR-DORDOGNE Notre-Dame (restauration)
1884 :
BORDEAUX Ste-Marie de la Bastide (construction)
POITIERS St-Hilaire (construction)
LIBOURNE St-Jean-Baptiste (entretien)
1885 :
LATRESNE St-Aubin (construction)
1886 :
BORDEAUX St-Rémi (construction)
BORDEAUX St-Pierre (orgue de choeur)
VILLENAVE-D'ORNON St-Martin (restauration)
1887 :
BORDEAUX Notre-Dame (transformations)
1888 :
BORDEAUX Ecole Saint-Genès (ex. Pensionnat J.B. de la Salle) (construction)
GUITRES Abbatiale Notre-Dame (construction)
BORDEAUX Basilique St-Seurin (restauration)
1889 :
BETHARRAM St-Michel Garicoïts (construction)
COUTRAS St-Jean-Baptiste (construction)
JONZAC St-Gervais (construction)
1890 :
BARBEZIEUX St-Mathias (construction)
LA BREDE St-Jean (construction)
DAX St-Vincent - de - Xaintes (construction)
BORDEAUX St-Amand de Caudéran (restauration)
1891 :
1892 :
BORDEAUX Basilique St-Michel (réparations)
CARIGNAN St-Martin (construction)
ST-ESTEPHE St-Etienne (construction)
1893 :
DAX Cathédrale Ste-Marie (reconstruction)
1894 :
BERASTEGUI San Martin (construction)
1895 :
BAYONNE St-André (restauration)
BORDEAUX St-Eloi (restauration du G.O. et de l'orgue de choeur)
BORDEAUX St-Ferdinand (travaux)
BORDEAUX St-Paul (restauration G.O. et construction de l'orgue de choeur)
MONT-DE-MARSAN La Madeleine (reconstruction)
1896 :
BOULIAC St-Siméon (construction)
1897 :
AZCOITIA Couvent Ste-Claire (construction)
BAZAS Cathédrale St-Jean-Baptiste (orgue de choeur)
BERGERAC St-Jacques (restauration)
1898 :
ANGLET Notre-Dame du Refuge (construction)
BORDEAUX St-Bruno (orgue de choeur et restauration G.O.)
LESPARRE-MEDOC Notre-Dame (dépoussiérage et transformations)
1899 :
BETHARRAM Notre-Dame (reconstruction)
BORDEAUX St-Eloi (travaux orgue de choeur)
1900 :
ARCACHON Basilique Notre-Dame (restauration)
LIBOURNE St-Jean-Baptiste (entretien)
ST-EMILION Collégiale Notre-Dame (entretien)
1901 :
BORDEAUX Ste-Eulalie (reconstruction)
LIBOURNE St-Jean-Baptiste (entretien)
ST-EMILION Collégiale Notre-Dame (entretien)
1902 :
BORDEAUX St-Louis (relevage)
LIBOURNE St-Jean-Baptiste (entretien)
ST-EMILION Collégiale Notre-Dame (entretien)
1903 :
LIBOURNE St-Jean-Baptiste (entretien)
ST-EMILION Collégiale Notre-Dame (entretien)
1904 :
ROYAN Notre-Dame (construction)
SAINTES St-Vivien (relevage)
SARE St-Martin (construction)
ST-EMILION Collégiale Notre-Dame (entretien)
1905 :
ST-EMILION Collégiale Notre-Dame (entretien)
1906 :
ST-EMILION Collégiale Notre-Dame (entretien)
1907 :
1908 :
PAU St-Jacques (restauration)
1909 :
BIARRITZ St-Martin (construction)
1910 :
1911 :
1912 :
ANGLET St-Léon (construction)
COGNAC Temple (construction)
1913 :
1914 :
LIBOURNE St-Jean-Baptiste (relevage et modifications)
1915 :
1916 :
1917 :
1918 :
MACAU Notre-Dame (restauration)
1919 :
1920 :
BORDEAUX St-Louis (restauration)
BORDEAUX Ste-Geneviève (construction)
1921 :
1922 :
ST-EMILION Collégiale Notre-Dame (restauration)
1923 :
GUERET Sts Pierre & Paul (restauration)

Beaucoup d'instruments ne figurent pas dans la liste, car à l'heure actuelle, les dates exactes de construction sont inconnues (par exemple : Pessac, Bordeaux : Temple des Chartrons, orgues de choeur de St-Seurin et St-Ferdinand; Cenon, Le Bugue, Blaye...).

Photo : A.DO.R.A/P.B.

Plaque de la Maison MAILLE (Orgue de Blaye)

 

Photo : A.D.OR.A/Archives Départementales de la Gironde

Signature de Gaston Maille sur un reçu pour les orgues de St-Eloi de Bordeaux

Maille a surtout construit des petits instruments pour des paroisses modestes. Ces instruments comprenaient entre 5 et 15 jeux sur 1 ou 2 claviers et un pédalier en tirasse de 15 à 27 notes. Les constructions de Maille sont robustes et font appel à de bons matériaux. Vers 1890, Maille se met à la transmission pneumatique tubulaire (système Weigle-Gaston Maille).