Nicolas HENRY

 

Nicolas Henry était facteur d'orgues et organiste à Bordeaux. Résidant au n°36 de la rue du Palais Gallien, ce facteur serait venu de Paris vers 1820. Nicolas avait un fils qui était facteur également, il se prénommait Jean-Baptiste. Henry a dû se former chez Daublaine & Callinet. Il revient à Paris en 1855.

 

* vers 1820 : VILLENAVE d'ORNON : St-Martin (construction)

* 1824 : PERIGUEUX : St-Front (expertise)

* 1825 : BORDEAUX : St-Seurin (restauration et agrandissement)

* 1827 : BORDEAUX : St-Michel (restauration et agrandissement)

* 1831 : SAINTES : St-Pierre (réparations)

* 1835 : POITIERS : St-Pierre (relevage partiel)

* 1836 : SAINTES : St-Pierre (réparations)

* 1837 : BORDEAUX : St-André (restauration)

* 1840 : BORDEAUX : St-Paul (entretien et restauration ?) et LIBOURNE : St-Jean-Baptiste (reconstruction)

* 1842 : BORDEAUX : Notre-Dame (restauration pour la maison Daublaine & Callinet)

* 1843 : BORDEAUX : St-Michel et St-André (orgue de choeur)

* 1844 : BORDEAUX : St-Nicolas (devis)

* 1845 : BORDEAUX : St-Michel (devis de restauration) et BLANQUEFORT : St-Martin (construction)

* 1846 : ANGOULEME : St-Pierre (restauration et construction de l'orgue de choeur)

* 1848 : BORDEAUX : St-Michel (devis de restauration)

* 1849 : LA ROCHELLE : St-Louis (devis) et AMBARES (construction)

* 1850 et 1851 : BORDEAUX : St-Michel (devis de restauration)

* 1851 et 1852 : LIBOURNE : St-Jean-Baptiste (entretien)

* 1853 : ANGOULEME : St-Martial (construction) et BORDEAUX : St-Michel (devis de restauration).

Photo : Archives Départementales de la Gironde côte 162T30I

Signature de Nicolas Henry (lettre d'engagement pour restauration de St-André de Bordeaux)